C'est quoi ce bazar ?

27 novembre 2014

Tick Tock de Vahram Muratyan {Concours}

TICKTOCK-Vahram©LEPONT

Tu te souviens forcément de l'ouvrage à grand succès de l'artiste et designer graphique VAHRAM MURATYAN, Paris vs New York, match culturel entre les deux villes à coups d'illustrations d'une efficacité et d'une drôlerie redoutables. Son nouvel ouvrage, Tick Tock (sous-titré Mémoires visuelles du temps qui passe) vient de paraître aux Editions Stock.

TICKTOCK-Vahram©LEDISQUEDUR

Réflexion graphique et colorée sur le temps qui passe, je suis fascinée par ce sens de l'observation juste, sensible et souvent décapant. Comme quoi une image, aussi épurée et moderne semble-t-elle, peut en dire très long.

TICKTOCK-Vahram©LESSOLDES

Grâce aux Editions Stock, j'ai la chance de pouvoir de te faire gagner 10 affiches (45x35) parmi les deux magnifiques visuels suivants :

10403586_768393166570777_5957567126730427725_n

TICKTOCK-Vahram©LESHUMEURS

Pour participer, proposes-moi en commentaire les villes pour lesquelles tu aurais bien imaginé un match visuel, ex. Amsterdam vs Londres, pourquoi pas ? Tu as jusqu'à mercredi 3 décembre inclus pour jouer. Partant(e) ?

 

{Tick TockVAHRAM MURATYAN, Editions Stock}

 ✩

Posté par anyuka à 09:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


25 novembre 2014

Peine Perdue, Olivier Adam

IMG_20141114_161508

Olivier Adam quitte sa chère Bretagne pour nous emmener avec lui au sein d'une station balnéaire de la Côte d'Azur - la Mer, toujours. Omniprésente, souvent menaçante, parfois dangereuse. Alors qu'une tempête frappe le littoral, une vingtaine de personnages (pas moins !) se croisent, se décroisent, s'affrontent, se rencontrent, s'aiment, se lient et se délient, un peu à la manière des six degrés de séparation.

La construction du roman fait songer à cette petite comptine, "Trois petits chats, chapeau de paille, paillasson...", où la fin d'un chapitre s'enchaîne très naturellement avec le début du suivant. On pourrait craindre de se noyer dans cette fresque chorale, mais aucun personnage n'est laissé à l'abandon, bien au contraire, chacun en quelques paragraphes est dessiné en traits habiles avec cette écriture reconnaissable entre toutes (on sait l'auteur fâché avec la ponctuation, mais il suffit de lire ses phrases à voix haute pour comprendre l'importance qu'il accorde au souffle et au rythme plutôt qu'à l'emplacement d'une virgule) et suffisamment identifié et fouillé pour nous attacher à sa destinée (d'autant que pour certains des balises avaient déjà été jetées dans les chapitres précédents). On commencera - et finira - avec Antoine, la petite vedette de foot locale au sang chaud, et l'on continuera avec sa famille, ses amis, ses collègues... le tout formant une fresque d'une étonnante cohérence.

C'est un long apprentissage parfois que de savoir rejoindre enfin la vie qui nous va. 

La mer d'hiver a emporté certains habitants et en a rendu d'autres, dont on ne saura parrfois qu'après quelques recoupements de chapitres qui ils sont et comment ils sont arrivés ici. Des noyés, des rescapés, des suicidés, des sans identité, des portés disparus... Un vrai puzzle du malheur, pourrait-on déplorer, mais l'on connaît la propension de l'auteur à s'intéresser aux petites gens sur lesquels la vie semble le plus s'acharner - ce ne sont pas eux qui profiteront de la station balnéaire aux beaux jours. Et en effet la vie n'est encore une fois pas très joyeuse chez Olivier Adam, mais si réaliste, et tellement désenchantée.

Elle est en colère, c'est tout. En deuil. C'est vieux comme le monde. Sidération, culpabilité, colère. La valse à trois temps. La danse de ceux qui restent.

 

{Peine Perdue, OLivier ADAM, Flammarion}

 

                                          Lu dans les cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire Price Minister-Rakuten.  

Posté par anyuka à 08:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2014

Signet

IMG_2742

 Le sujet de ce Lundi à Deux chez Alice & Zaza me parle particulièrement puis qu'il y est question de Marque-Page... 

IMG_2737

... Tu as deviné, je suis une collectionneuse ! A chaque sortie, je tâche de rapporter un petit souvenir ! Expos, voyages...

IMG_2735

Et que dire de la moisson ramenée de chaque Salon du Livre ?

IMG_2748

Les plus précieux sont bien sûr ceux qu'on m'offre, ceux dont je me sers le plus, soigneusement rangés dans un tiroir de ma chambre. Reste qu'il m'arrive, dans les transports, de devoir recourir aux marque-pages de fortune ! 

DSC_0509

 ❈ Bon Lundi à tous ! 

 

Posté par anyuka à 10:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2014

365 Photos {46}

Les jours ont la couleur qu'on veut bien leur donner - cette semaine je la fais brumeuse, grise et au mieux sepia - des envies de tempêter, de gueuler, de plaquer, casser ou taper du pied (ça t'arrive pas parfois ? je songe à un effet post-anniversaire). Les jours prochains seront plus colorés, c'est certain. Sept Nuances de Gris pour Virginie :

IMG_20141119_082751 IMG_20141119_203032IMG_20141123_155848 IMG_20141121_095652 IMG_20141121_215749 IMG_20141122_135329 IMG_20141123_163628

322# En même temps c'est le ciel qui a donné le ton ! Lundi-Brouillard.
323# Attendre longtemps, longtemps que le piaf décide de s'envoler.
324# Enfin trouver un endroit qui nous convienne... non, non, pas pour déménager !
325# Tête en l'air, toujours, beaucoup trop
326# Adios le bouquet d'anniversaire !
327# Lecture Sépia.
328# Cinéma en famille, ce matin le très sympa "Paddington" (j'en reparle bientôt)

 

Bonne fin de dimanche à tous ! 

Posté par anyuka à 16:58 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

22 novembre 2014

Une Nouvelle Amie {Séance de rattrapage}

anais-demoustier-romain-duris-une-nouvelle-amie

Je ne crois rien dévoiler de l'histoire, puisque le film est sorti depuis un moment et que toutes les critiques en débattent, en rappelant que Romain Duris incarne ici un jeune père veuf qui, d'abord sous le prétexte de remplacer la mère auprès de son bébé, commence par se déguiser en femme ; mais peu à peu sa seconde (et vraie) nature prend le dessus, avec la complicité de Claire, l'amie d'enfance de son épouse.

une-nouvelle-amie-franc3a7ois-ozon-premic3a8re-image-romain-duris

Ce n'est pas du tout un film sur un homme qui se travestit, mais sur la féminité et la difficulté d'être femme (et qui illustrerait à merveille la fameuse phrase de Simone de Beauvoir : "On ne naît pas femme, on le devient"). David se sent femme et cherche tout d'abord par les artifices des vêtements et du maquillage à entrer en adéquation avec ses désirs et son vrai Moi. Claire semble, elle aussi, éprouver des difficultés à s'affirmer : au contact de David elle va se métamorphoser progressivement, découvrir sa féminité et même sa sensualité. Bien sûr, ils jouent ensemble à un jeu qui flirte avec le pervers (voire la morbidité, tant le souvenir de la jeune épouse incarnée par Isild Le Besco reste présent), et la confusion s'installe avec risque de dégâts collatéraux.

C'est vraiment un Ozon très, très réussi, qui a pas mal de points communs avec son précédent "Dans la Maison" (pour l'atmosphère, l'ambiance bourgeoise, cette petite musique entêtante et et un soupçon de Hitchcock), et cette fois encore permet à des acteurs de se dépasser avec une partition incroyable. Qui d'autre que Duris pour incarner ce rôle casse-gueule entre tous, pour devenir littéralement, sous nos yeux, une attachante et émouvante Virginia ? Quant à Anaïs Demoustier, elle est parfaite dans le registre du trouble et du sensuel. Etrange et ambigüe, doucement perturbante, on se souvient longtemps de cette "Nouvelle Amie".

 

{Une Nouvelle Amie de François Ozon, avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz, toujours en salles}

 

 

Posté par anyuka à 15:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :



20 novembre 2014

Entre leurs Murs

Van-Gogh-Arles-Un-600x477

Van-Gogh-Arles-Deux-600x472

En fait, je réalise que j'aime bien ranger leur chambre quand ils ne sont pas là. Ne pas croire, faire le ménage ça me gonfle, ça me saoule, ramasser 100 fois par jour ce qui traîne dans le salon la cuisine, la salle de bains, ça me rend dingue. Leur chambre, par contre, j'aime bien m'y attarder - oui je sais bien, c'est à eux de la ranger, mais au moins une fois par semaine j'aimerai bien arriver à accéder au placard où je range leurs fringues sans risquer d'empaler la chair tendre de mon petit pied délicat avec une épée de playmobil.

Aérer et rabattre les couettes où ils se blottiront ce soir, ramasser les billes et les remettre dans la boîte prévue à cet effet, empiler soigneusement les derniers chef-d'oeuvre (en profiter pour jeter les gribouillis), aligner les voitures et les camions, repérer les jouets qui bientôt ne seront plus de leur âge - oui mais ils y jouent encore - oui mais ça me rappelle trop quand ils étaient choupi - oui mais c'était un cadeau de tante Machin, paix à son âme je suis bien obligée de le garder - encore un peu - escamoter quelques unes de ces ***** cartes à collection, aligner ce qui se trouve sur leurs bureaux respectifs en me retenant d'ouvrir le tiroir secret, imaginer tout ce qui se trame et se chuchote dans cette chambre, tout ce qui s'y imagine, cet entassement de rêves et de récriminations (je sais, les parents y ont mauvaise réputation), de petits et gros chagrins peut-être chuchotés à l'oreille de ce vieux doudou usé et abandonné.

Il m'arrive de m'allonger sur l'un des lits et d'observer le point de vue qu'on y a, celui de mes fils, une partie de leur univers à base de de Pokemon et de Super héros, entre ces quatre murs qui voient mes garçons grandir.

 

{Images : l'excellentissime artiste suisse Ursus Wehrli s'est mis en tête de ranger la chambre de Van Gogh - il a raison, ce foutoir est juste inadmissible.}

 

Posté par anyuka à 10:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2014

Visiter une Chocolaterie Suisse

1

... Tu en rêves, pas vrai ? ben moi je l'ai fait :-p !! Imagines que sur le parking, dès que tu sors de ta voiture des effluves de chocolat te tombent dessus... alléchante entrée en matière !

IMG_2595

Un peu d'historique en attendant ton tour d'entrer dans l'attraction, heu je veux dire d'entrer dans le musée du chocolat qui se visite par petits groupes.

IMG_2597

IMG_2600

Après un parcours audio-visuel vraiment sympa (et qui a le mérite de bien capter l'attention des jeunes visiteurs) racontant l'histoire du chocolat depuis les Aztèques, puis de la Maison Cailler, tu peux accéder librement à un petit bout de l'usine qui permet de découvrir dans son entier le processus de fabrication du chocolat, de toucher, humer, goûter. 

IMG_2601 

IMG_2603

IMG_2605 

IMG_2606

IMG_2608

IMG_2610

 ... Franchement, est-ce que ça se pose ce genre de question ???

DSC_0221

Et donc, maintenant que tous les sens sont en alerte, voici (à mon avis) le clou de la visite : la dégustation !!! 

DSC_0224

DSC_0225

DSC_0226

Est-ce que tu crois que tu arriveras à tout goûter ? (en tout cas crois-moi, tu essaieras !)

Et pour finir, le paradis la boutique... comment dire ? 

IMG_2612

 

 {La Maison Cailler se trouve à Broc, en Suisse, toutes les infos ICI}

Boy-an-image-in-the-hand-dreaming-at-chocolate-bars-dancing-over-his-head-on-a-light-and-dark-pink-background

Posté par anyuka à 09:35 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2014

♪ L'Hiver s'ra chaud, l'Hiver s'ra chaud ♪

IMG_2698

Alice & Zaza, pour trouver les coins les plus chauds de ma maison, il faut chercher... le chat (attention les photos qui suivent risquent de te donner une irrésistible envie d'aller pioncer) !

Donc, classiquement, le canapé avec le bon vieux plaid...

IMG_2701

Moins classique, le sèche-linge (juste après usage, ça va de soi)...

IMG_2711

IMG_2715

Mon fauteuil de bureau pourri (de préférence juste après que je m'en sois décollée juste une minute, le temps de revenir il est déjà dans un sommeil profond - et je fais comment, moi maintenant ?)...

IMG_2719

IMG_2717 

Le vieux radiateur en fonte bien bouillant...

IMG_2732

IMG_2730

Ah, et évidemment...

IMG_2721

 

 Bon Lundi au chaud !! 

Posté par anyuka à 14:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2014

365 Photos {45}

Que dire de cette semaine, à la fois elles se ressemblent toutes et sont pourtant si différentes. Parfois c'est hard d'arriver à trouver de la poésie dans le quotidien, mais ça permet de ne pas oublier de garder les yeux en l'air et les idées en éveil. Je suis contente cette semaine d'accueillir une nouvelle lectrice très spéciale, j'ai fait mon "coming-blog" d'une certaine façon auprès d'une amie :-) . La petite récap du dimanche pour Virginie :

IMG_20141110_205306 IMG_20141111_092134IMG_20141112_151625 IMG_20141112_164423IMG_20141113_164853 IMG_20141115_175608 1

315# Où je me prends pour Sarah Moon
316# Une belle lecture grâce au Grand Prix des Lectrices de Elle (je dirais même : "enfin un coup de coeur !")
317# Contre-Jour
318# Testeuse de thé à plein temps
319# Dernières feuilles avant la chute
320# Mon chachat en plein jeu - gaffe aux doigts qui traînent !
321# Il y a des héros qui arrivent à faire tenir 42 bougies (42 !!!) sur un gâteau - Eh oui, 1 an de plus pour moi today (soupir défaitiste)...

 

Bonne Fin de Week-end à Tous !!

Posté par anyuka à 19:21 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

15 novembre 2014

Le Kididoc des Animaux

DSC_0283

Faut-il encore présenter la collection Kididoc ? A la maison, dans la série de ces "Grands Albums", nous avons déjà le Kididoc des "Pourquoi" et celui des "Comment", c'est donc avec bonheur que Minimoy a découvert celui consacré aux animaux. Avec ses couleurs qui pètent et ses illustrations précises, mignonnettes sans être cucul, et bien sûr la possibilité de manipuler, actionner des tirettes, soulever des rabats, faire tourner les pages animées, il y a de quoi absorber les petits curieux pendant un bon moment.

DSC_0401 DSC_0404DSC_0405 DSC_0407

Et le contenu bien sûr : est-ce que tu saurais me dire, là maintenant tout de suite, pourquoi le crabe a des pinces ? et pourquoi le zèbre a des rayures ? Et est-ce que le phoque a froid dans l'eau ? Quelle est la différence entre un chameau et un dromadaire ?? (ah on fait moins le malin, hein ?). Tu l'as compris, il n'y a pas que les enfants qui vont apprendre des choses, grâce à plus de 80 questions/réponses disséminées à travers les pages.

Seul regret, qu'il ne soit pas plus complet (eh oui, j'avais d'autres questions, moi !!!) un peu à la façon d'une encyclopédie, mais c'est tout de même un bon début pour les enfants qui commencent à s'interroger sur la nature et les animaux, puisqu'il est conseillé dès 4 ans.

{Le Kididoc des Animaux, S.Baussier et D.Balicevic,  Nathan}

DSC_0285

Et un Bzzzzz-lecteur de plus ! Voilà ce qui se passe quand on emmène ses livres au parc ! 

 

★ Un grand MERCI à Babelio et aux Editions Nathan ! 

 

Posté par anyuka à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »