C'est quoi ce bazar ?

02 septembre 2014

Un Petit Concours pour la Rentrée {Rio 2}

Ayé, tes loulous sont partis à l'école avec leur cartable bien rempli ce matin ? Allez, pour faire passer la journée plus facilement je te propose un petit concours à l'occasion de la sortie de Rio 2 en DVD (j'ai déjà eu l'occasion de t'en parler).  Pour gagner quoi ?  1 lot spécial contenant :

4026700387704-252x300

- 1 dvd Rio 2
- 1 Patafix UHU spécial Rio 2
- 5 sticks UHU Rio 2

De quoi allier l'utile à l'agréable ! Si tu as envie de participer tu me laisses un commentaire en m'avouant avec qui tu aimerais passer une heure de colle (mouhahahaha !). Par ex., moi j'aimerai bien me faire punir avec Brad Pitt, même deux heures, même trois... comment ça, "il vient de se marier ?"

Allez zou, on dit jusqu'à dimanche prochain 23h59, et je tire au sort lundi. 

 

Posté par anyuka à 14:09 - Commentaires [14] - Permalien [#]


01 septembre 2014

La Presque Rentrée

Voilà, on y est presque. Alors, comment ça va se passer chez toi demain ?

IMG_1800

Version 1... 
"- Naaaaan je ne veux paaaaas !!
- Mais enfin Maman, il faut bien qu'on aille à l'école !"

IMG_1785

Version 2...
"Yeaaaaaaaaaah enfin !!!  ♫ I Like to move it move it, I like to move it ! ♫"

 

Ou un peu des deux ? Allez, de toutes façons ça va bien se passer (tu as remarqué ? je suis en mode Coué depuis quelques jours).

Bonne Rentrée, Alice & Zaza ! et Poke Choco pour les playmo

Posté par anyuka à 09:28 - Commentaires [12] - Permalien [#]

31 août 2014

365 Photos {35}

Réaction à la morosité météo, cette semaine j'ai l'impression d'avoir passé beaucoup de temps à l'intérieur à bouquiner, du moins quand mes kids et mon petit éclopé (ah oui, je t'ai pas raconté...) me le permettaient. Petite récap pour Virginie :

IMG_20140830_171911 IMG_20140826_145359IMG_20140827_140050 IMG_20140826_104450 IMG_20140831_114102 IMG_20140829_101513 IMG_20140901_090517

237# Une semaine avant la rentrée, on appelle ça une tuile, je crois...
238# Vite prendre l'air entre deux grosses averses de pluie.
239# Passage éclair à Paris, le temps de constater que là, c'est bon, tout le monde est bien rentré !
240# Un livre très ambigu de la plus prolifique des grandes auteurs, Joyce Carol Oates.
241# En brins, en provenance du sud-ouest.
242# Celui-là attire tous les suffrages visiblement, j'ai bien aimé mais sans plus, à côté de quoi suis-je encore passée ?
243# Heureusement il y a les copains ! Après-midi lumineux dans notre QG ensoleillé.

Je les trouve drôlement tristounes mes photos cette semaine ! Serait-ce l'effet pré-rentrée ? Ou l'automne qui s'annonce ?

 

★ Allez haut les coeurs et bon dimanche à tou(tes) !! ★

Posté par anyuka à 12:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2014

Constellation

IMG_1770

Constellation, c'est le nom de cet avion qui s'écrasa le 28 octobre 1949 dans les Açores. A son bord 48 personnes, 11 membres d'équipage et 37 passagers, dont le boxeur Marcel Cerdan, son manager, la violoniste Ginette Neveu et son frère, mais aussi l'inventeur du marketing Disney et bien d'autres.
Adrien Bosc s'attache à rendre un nom et une histoire à chacune de ces personnes disparues, et surtout à détailler la succession d'évènements qui conduisirent chacun d'entre eux à se trouver à bord de l'avion fatal, puis à celle qui mena au crash. "Un concours infini de causes détermine le plus improbable résultat."
Quelle est la part de fatalité dans un tel accident ? Est-ce qu'un détail dans la biographie des passagers pouvait constituer un signal annonçant la catastrophe et son caractère inéluctable, est-ce que le sort de ces personnes était tout tracé ? Qu'allaient faire ou qui allaient-ils retrouver à New York, tous ces gens si différents ? Sans parler de ceux qui auraient dû prendre ce même vol Paris-New York et n'étaient finalement pas à bord...
Importance des détails, synchronicité des dates, c'est une enquête minutieuse qui nous mènera jusque sur les lieux même du crash. Passionnant de bout en bout, décontenançant seulement par l'insertion d'éléments personnels difficiles à comprendre par quelqu'un d'autre que l'auteur mais expliquant une telle fascination pour le destin, qui serait toujours "une affaire de point de vue"...
Celui d'Adrien Bosc est brillantissime.

f-bazb_cerdan_1024 

{Constellation, Adrien BOSC, Stock}

 ★

Posté par anyuka à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2014

♫ Elle descend de la montagne à Pottok ♪

IMG_1437

Je ne voulais pas finir les vacances sans te montrer une autre des belles randonnées qu'on a faites au Pays Basque (et après j'arrête, promis). Enfin, quand je dis belle randonnée...

IMG_1438

Tu le sais, je ne suis pas sportive du tout, et malgré les 5 étages à pied et la marche quotidienne, absolument pas entraînée pour ce type de balade. Mais suivant les conseils de voisins de vacances dotés d'une progéniture encore plus jeune que la nôtre ("Mais ouiii il est faciiiiiiiile ce chemin et trooop beau"), je me suis laissée embarquer - Ce n'est qu'en chemin que je me suis rappelée que les dits voisins avaient au bas mot 15 ans de moins que nous et un passé encore tout neuf de marathoniens.
L'office de tourisme nous confirme une balade idéale à faire en famille, alors allez c'est parti. Dès le bas de la côte, le sentier semble monter brutalement à la verticale. Alors qu'un centre de loisirs se prépare aussi à la grimpette je me dis que si c'est à la portée de marmots de 5-6 ans je dois pouvoir y survivre...

IMG_1459

10 min d'ascension : je suis pliée en deux à cracher mes poumons et rouge comme un gros coquelicot, à maudire tous les offices de tourisme et voisins de la terre jusqu'à la 7e génération...
22 min : j'annonce à Chéri mon intention de divorcer au plus vite (enfin, dès qu'on sera mariés), puisque c'est lui qui a eu cette géniale idée de balade.
26 min : mon fils aîné me tire par la manche avec un air inquiet "Maman, ça va ?"
27 min : la bande de gamins haut comme trois pommes du centre de loisirs me dépasse en chantant à tue-tête. Je leur demande s'ils ne veulent pas me porter.
39 min : je m'allonge par terre sur le côté du chemin et fais mes adieux aux garçons, "je vous aimais de tout mon être vous savez."
41 min : un pottok à l'haleine douteuse s'approche et fait mine de me faire du bouche à bouche. Je décide de me relever pour aller quand même voir ce qu'il y a au bout du chemin et de trépasser seulement après.

IMG_1448

Une quinzaine de croix jalonnent la route vers le calvaire, je suggère que ce sont les tombes d'anciens randonneurs lâchement abandonnés par leur famille...

IMG_1462

Une fois là-haut, surprise : le spectacle est d'envergure...

IMG_1463 IMG_1450

20140723_130317

DSC_2611

Etrange effet que ces stèles et ces croix au pied desquels s'ébattent les chevaux... Et cette vue ! 

IMG_1444

IMG_1483

(Pourquoi est-ce que je pense aux Monty Python, là ??)

IMG_1468 IMG_1479

IMG_1470

IMG_1452

IMG_1494

IMG_1475

DSC_2615

Je me vautre dans l'herbe entre deux tas de crottin de pottok avec la ferme intention de ne plus décoller de là de la sainte journée. Le centre de loisirs vient pique niquer à quelques mètres de là, et sans doute angoissés par le calme alentours, les animateurs mettent de la musique à fond (et pas du Mozart). Lorsqu'une petite famille arrive à fond la caisse à bord de son 4X4 par le même sentier de randonnée sur lequel j'ai failli crever qu'on a pris, on décide de redescendre.

IMG_1518

IMG_1522 

♫ Ils descendent de leur montagne à Pottok, ils descendent de leur montagne à Pottoooook, ils descendent de leur montagne, ils descendent de leur montagne...!"♪  ("Maman, pitiééé, tais-toi !!")

 

Posté par anyuka à 10:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,



28 août 2014

The Salvation, western danois

311571

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Dès les premières images on sait qu'on va voir un western très esthétique : ralentis soignés, couleurs dorées, grands espaces sauvages... Tout est bien pensé pour le grand écran.
L'histoire reprend les grands classiques du genre (Les méchants sont de vrais salopards. Le gentil veut venger sa famille. La belle est vénéneuse.) sans l'esbrouffe des westerns qu'on a pu voir plus récemment sur grand écran comme ceux de Quentin Tarantino (que j'aime beaucoup mais qui a quand même une fâcheuse tendance à barbouiller la caméra de sang bien rouge). Ici aussi, c'est violent, mais à la mode plus réaliste. Le réalisateur louche bien plus du côté des John Ford et Sergio Leone (toutes proportions gardées) dans un film en forme d'hommage revendiqué qui comblera les nostalgiques du genre.

338846

Et puis il y a Mads Mikkelsen, avec son regard en coin acéré comme un poignard, et Eva Green dans un beau rôle d'outragée muette (bon, il y a Eric Cantona aussi, ça détonne un peu, mais après tout on est déjà dans un film danois qui se passe aux Etats Unis, tourné avec des acteurs français, suédois ou anglais, alors pourquoi pas...).
Bref, un western beau à regarder et classique à suivre.

{The Salvation, un film de Kristian Levring, avec Mad Mikkelsen, Eva Green... actuellement en salles}

 

★★★

 

Tiens, dans le genre violent, j'ai enfin vu la "Lucy" de Luc Besson, eh bien même si le réalisateur semble continuer à faire joujou avec ses scénarii et ses scènes d'action comme un vrai gosse, j'ai passé un excellent  moment avec Scarlett Johansson en super -héroïne !

461714

Posté par anyuka à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 août 2014

Fournis

DSC_3176

Liste commune (mais pas ordinaire)

1 cartable rigide (sans roulettes)
1 trousse
10 stylos bille, 6 bleus, 2 verts, 3 rouges 
8 crayons à papier HB
2 surligneurs jaunes
3 gommes blanches enveloppées
1 taille-crayon avec réservoir
1 paire de grands ciseaux à bouts ronds
1 double-décimètre avec poignée avec le zéro bien au début de la règle
10 bâtons de colle
1 boite de crayons de couleur
1 pochette de feutres de pointe moyenne
3 chemises cartonnées à élastiques grand format 21x29,7, 1 bleue, 21 verte, 1 rouge
1 protège-cahier transparent incolore à rabats 21x29,7
1 ardoise, 1 chiffon, 10 feutres 1/2
1 tablier
1 photo d'identité
1 tenue de sport
1 boite de mouchoirs à papier musique
Du terreau pour les fleurs
1 boîte à boire
1 verre à goûter
1 paire de chaussons à bouts carrés
1 gomme à chagrin
1 zigouilleur à gnon
1 cerceau diamètre 58
1 quadran polymorphe
1 chalumeau réf. 34.7
1 arbre à palabres
Des genouillères
1 casse-noisettes
1 science infuse
50 timbres (20 gr.)
1 kg de paillettes plein les yeux
1 règle de conduite
1 permis de se tromper
le droit de réessayer
1 effaceur de larmes
1 vilain rapporteur
Des attaches à principes
1 cahier de beaux textes
1 petite amoureuse aux yeux verts
3 sachets d'élastiques arc en ciel
1 vélo 18 vitesses
1 dictionnaire de bonnes excuses
1 kimono
1 casque intégral
1 corde à sauter les obstacles
1 marqueur de limites (bleu fluo)
1 feutre à pointe 0,7 de couleur pourpre
1 correcteur de trajectoire
12 tubes de gouache arc en ciel
un petit garçon qui entre à l’école en pleurant
un petit garçon qui sort de l’école en riant

Et 1 raton laveur.

 

 

Merci Prévert

Posté par anyuka à 08:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

25 août 2014

Il reste une carte postale*

1 

1

 

C'est reparti pour les Lundi à deux chez Alice & Zaza !

 Bon lundi à tou(tes) ! 

 

 

* Merci Cabrel

Posté par anyuka à 09:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2014

365 Photos {34}

Une semaine sans trop bouger de la maison, à surtout profiter de la dernière semaine de vacances de Chéri en faisant quelques balades parisiennes et alentours. Demain sonne comme une pré-rentrée, un galop d'essai, une mise en bouche, un entraînement, une transition. Allez, haut les coeurs :-D ! Petit aperçu pour Virginie

IMG_20140818_115002 IMG_20140818_153447IMG_20140819_174308 IMG_20140820_204320 IMG_20140821_195118 IMG_20140823_141826IMG_20140823_163131

230# What time is it, please ? (Gare St Lazare)
231# Lèche-vitrines (Ladurée)
232# Jelly Bean (can't stop)
233# Tournesol (parisien)
234# Vieilles pierres (de Chevreuse)
235# Lecture légère (mais sans plus)
236# La fin des Roses (mais pas de l'été)

  Bon Dimanche à tou(te)s !! 

Posté par anyuka à 11:22 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2014

Fenêtre sur Crime, un polar bien huilé

IMG_1591

Le titre français fait bien sûr allusion à Hitchcock, et on peut se demander quelles intrigues aurait pu imaginer le maître du suspense à l'ère des technologies actuelles. Imaginez que vous vous baladiez à l'aide d'un système encore plus perfectionné et détaillé que, par exemple, Street View ou Google Earth, qui permette de se balader dans n'importe quelle rue de n'importe quelle ville de n'importe quel pays, en restant tranquillement assis devant votre ordinateur, et que tout à fait par hasard vous tombiez sur une scène que vous n'auriez pas dû voir ? Il y a déjà eu des anecdotes (du genre plutôt cocasses) à ce sujet, et quel beau moteur pour faire fonctionner l'imagination d'un romancier à plein régime.

Thomas a été diagnostiqué schizophrène dans sa jeunesse, et s'il n'est pas entièrement refermé dans sa bulle, il est quasiment impossible de le faire quitter son ordinateur et son programme de cartes interactives. Persuadé d'avoir assisté à une scène de crime par écran interposé, il cherche à persuader son frère Ray, avec qui il entretient des rapports complexes, de mener l'enquête à sa place.

"Efficacité", c'est le terme qui sied à ce type de polar dont on ne peut s'empêcher de tourner les pages très vite en attente du coup de théâtre suivant. Pour autant, il y a tant et tant de pistes (le trauma de jeunesse, le complot politique qui m'a donné l'impression d'être dans une série américaine à la "Scandal"), tellement de détails (la tueuse à gages était une ancienne gymnaste... ah ?) que le risque est grand de s'y perdre avant d'atteindre le dénouement et l'explication ultime... et la surprise de toute dernière page. Il est agréable de se laisser prendre au piège l'espace d'une lecture, mais je ne suis pas certaine d'en garder longtemps le souvenir.

 

{Fenêtre sur Crime, Linwood BARCLAY, Belfondlu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle 2015}

 

Posté par anyuka à 14:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :



Fin »