IMG_20140615_094457

Etats Unis, années 40. Le mari de Glory est parti combattre en Europe auprès des forces alliées, la laissant seule, enceinte et avec un petit garçon de deux ans dans leur maison du Massachusets. Loin de là, en Iowa, Rita attend avec inquiétude le retour de son fils et de son mari. Elles entament une correspondance qui va donner naissance à une très belle amitié.

Comment ne pas penser au "Cercle Littéraire des Amateurs d'Epluchures de Patates", roman portant déjà sur une correspondance en temps de guerre ? d'ailleurs la parenté est assumée en 4e de couverture, et les couvertures des deux livres se ressemblent diablement - je crois même que c'est ce qui m'a naturellement attirée vers ce titre.

En cette période de guerre où règnent l'incertitude et l'attente, les deux femmes vont, sans jamais se rencontrer, s'apporter bien plus que des conseils pratiques ou des échanges de recettes, mais aussi du réconfort, une entraide mutuelle, finissant malgré leur différence d'âge et d'expérience par nouer des liens d'autant plus fort qu'elles doivent toutes deux faire face à l'absence des êtres aimés. Les mois s'écoulent au fil de leurs lettres, au long desquelles elles partagent petits bonheurs et multitudes de petites façons d'égayer un quotidien assombri, mais aussi peines et drames. Quelles que soient les circonstances, elles se soutiennent dans les moments de faiblesse sans jugement, l'aînée adressant à la plus jeune des recommandations de sagesse (pas toujours suivies), la plus jeune parvenant même à tirer sa confidente des abîmes du deuil. 

Voici le roman que tu aimeras déguster avec une bonne tasse de thé ou de café ou une grosse boîte de chocolats, idéalement pendant les vacances, car s'il est empli de beaux sentiments, il est également très brillamment écrit, et les pages se tournent avec une facilité déconcertante, sans sombrer dans la littérature parfois indigeste à force de légèreté. Les deux auteures ont réussi le tour de force d'écrire à quatre mains à la façon d'une véritable correspondance, ce qui explique qu'aucune des deux protagonistes ne soit sacrifiée et ait une personnalité tout à fait riche et attachante. Ces "Petites recettes de Bonheur..." que je te recommande vraiment est leur premier roman traduit en France, je pense que s'il a le succès de librairie qu'il mérite d'autres suivront.

Et nous, comment nous choisissons-nous ?

{Petits Recettes de Bonheur pour les Temps Difficiles, Suzanne HAYES & Loretta Nyhan, Belfond}

 

★ Un grand Merci à Babelio et à Belfond pour ce très agréable moment de lecture !