311571

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Dès les premières images on sait qu'on va voir un western très esthétique : ralentis soignés, couleurs dorées, grands espaces sauvages... Tout est bien pensé pour le grand écran.
L'histoire reprend les grands classiques du genre (Les méchants sont de vrais salopards. Le gentil veut venger sa famille. La belle est vénéneuse.) sans l'esbrouffe des westerns qu'on a pu voir plus récemment sur grand écran comme ceux de Quentin Tarantino (que j'aime beaucoup mais qui a quand même une fâcheuse tendance à barbouiller la caméra de sang bien rouge). Ici aussi, c'est violent, mais à la mode plus réaliste. Le réalisateur louche bien plus du côté des John Ford et Sergio Leone (toutes proportions gardées) dans un film en forme d'hommage revendiqué qui comblera les nostalgiques du genre.

338846

Et puis il y a Mads Mikkelsen, avec son regard en coin acéré comme un poignard, et Eva Green dans un beau rôle d'outragée muette (bon, il y a Eric Cantona aussi, ça détonne un peu, mais après tout on est déjà dans un film danois qui se passe aux Etats Unis, tourné avec des acteurs français, suédois ou anglais, alors pourquoi pas...).
Bref, un western beau à regarder et classique à suivre.

{The Salvation, un film de Kristian Levring, avec Mad Mikkelsen, Eva Green... actuellement en salles}

 

★★★

 

Tiens, dans le genre violent, j'ai enfin vu la "Lucy" de Luc Besson, eh bien même si le réalisateur semble continuer à faire joujou avec ses scénarii et ses scènes d'action comme un vrai gosse, j'ai passé un excellent  moment avec Scarlett Johansson en super -héroïne !

461714