DSC_1670

On m'a quelquefois demandé si mon mariage avait un thème, je n'y ai pas vraiment songé, si ce n'est

Printanier !

la seule chose sûre et certaine c'est que je rêve de fleurs partout, sur moi, dans la déco, sur les tables, des sauvages, des champêtres, j'en ai dessiné jusque sur mes faire-part et ce n'est sans doute pas fini.

Car j'aime les fleurs, inconditionnellement, si je pouvais et surtout si elles crevaient pas le pistil ouvert en moins de 2 jours j'en aurai en permanence des bouquets chez moi (parfois je me demande si dans une autre vie je n'aurais pas aimé être fleuriste), et ceux que je préfère, bien sûr, bien évidemment, ce sont ceux que les petites mains m'offrent - d'ailleurs sa tatie A. a surnommé mon Mini Monsieur Pâquerette, il faut dire que quand il n'est pas occupé à raser tous les pissenlits du quartier pour souffler dessus, dès que la saison commence il me ramène des pâquerettes par poignées, sans la tige (sinon c'est pas drôle) et bien écrasées et malaxées au fond des poches, avec un grand sourire à croquer.

Je me souviens, enfant, avoir offert très fièrement un splendide bouquet d'ail des ours terriblement odorant à ma mère qui l'avait reçu avec soupir devant toutes ses copines hilares - et s'était empressé de l'oublier dans un coin. Du coup, je peux te jurer que si mon gamin m'offre un bouquet d'orties (enfin bon quand même, mets tes gants mon bichon) je le recevrai toujours les bras ouverts, avec plaisir et émotion.

 

Voilà pour ma participation au Lundi à Deux d'Alice & Zaza.