26 octobre 2015

L'absence c'est une nuit qui tombe*

  Le vide : voilà bien une chose que je comprends. Je commence à croire qu'il n'y a rien à faire pour le réparer. C'est ce que m'ont appris mes séances de psy : les manques dans la vie seront éternels. Il faut grandir autour d'eux, comme les racines d'un arbre autour d'un bloc de béton ; on se façonne malgré les creux. (Paula Hawkins) Comment dire mieux le trou béant laissé par ceux qui manquent à nos vies, morts ou vivants ? Bien sûr, Alice & Zaza, dès qu'on évoque ces "chers disparus" je pense aussitôt à ma mère, j'évoque... [Lire la suite]
Posté par anyuka à 14:39 - Commentaires [16] - Permalien [#]