422299

Le jeune Théo, mal dans ses baskets, toujours plongé dans ses bouquins et avec une tendance à saigner du nez aux pires moments, est quelque peu malmené par ses camarades de classe. Un jour, il déniche à la bibliothèque un livre de magie qui contient les secrets de fabrication d’une bague d’invisibilité. Avec l’aide de ses amis Bonnave et Laura, il décide de la fabriquer pour de bon... tu devines la suite !

Adaptation du premier volume d'une trilogie, le Grimoire d'Arkandias traite d'un thème intemporel (la magie) qui fascine les enfants, et du rêve ultime d'avoir le pouvoir d'invisibilité (t'en as jamais rêvé, toi ?) à la sauce contemporaine, où les garçons les moins populaires sont traités de bolosses. On est plus proche de Titeuf que de Harry Potter - la référence au sorcier à lunettes rondes n'est jamais loin, les moyens beaucoup plus. Ce qui n'empêche pas l'entreprise d'être sympathique, avec des personnages auxquels les jeunes spectateurs pourront s'identifier, et des acteurs qui s'amusent : Clavier campe un Arkandias plutôt convaincant, mi inquiétant mi sympathique, et le trio d'harpies déjantées (Anémone, Nanty, Armelle) qui vont tenter de s'emparer de la bague. 

331601

Bref, voilà une comédie sympathique qui ne renouvelle pas le genre, mais dispose d'un bon potentiel de sympathie grâce à ses acteurs, et fera passer un bon moment aux enfants avec le message de rigueur à la clé : toujours garder confiance et croire en soi.

{Le Grimoire d'Arkandias, un film d'Alexandre Castagnetti et Julien Simonet, avec Christian Clavier, Ryan Brodie, Pauline Brisy... Sortie ce mercredi en salles }

 

★ 

 

244899

Dans le village de San Angel, Manolo, un jeune rêveur tiraillé entre les attentes de sa famille et celles de son cœur, est mis au défi par les dieux. Afin de conquérir le cœur de sa bien-aimée Maria, il devra partir au-delà des mondes et affronter ses plus grandes peurs.

250680

La légende d'Orphée et Eurydice adaptée à la sauce mexicaine, rien que ça ! C'est la grande originalité du film (produit par le réalisateur Guillermo del Toro) que de s'inspirer de la tradition des calaveras, ces têtes de mort colorées et fleuries, pour un esthétique merveilleux et chatoyant. Il y a eu clairement un travail de fou sur les décors dans tous leurs détails.  Le film n'est pas seulement beau et folklorique mais aussi drôle, surprenant, festif, et doté d'une mascotte croquignolette (Chuy le petit cohon... je le veux !). Bref, une vraie réussite, idéale pour fêter Halloween... en couleur et en musique ! 

{La Légende de Manolo, un film de Jorge R.Gutierrez... sortie ce mercredi en salles}

★