IMG_1992

Maud a la mémoire qui flanche violemment. Quoiqu'elle fasse ou dise, les minutes qui suivent elle ne s'en souvient déjà plus. Les petits papiers qu'elle sème autour d'elle et au fond de ses poches pour lui servir d'aide-mémoires ne lui sont guère d'une grande utilité. Pourtant, quelque chose la tracasse et revient en boucle : où est passée Elizabeth, son amie ? Et un manque en rappelant un autre, qu'est-il arrivé à Sukey, sa sœur aînée disparue depuis cinquante ans ? Et si le passé et le présent se confondaient ? Alors que la vieille dame tente à sa façon de rassembler les morceaux du puzzle de sa mémoire, personne ne la prend au sérieux.

Le tour de force de l'auteur est de nous faire entrer dans la mémoire en vrac de Maud (thème riche s'il en est, il est aussi au cœur de l'excellent « Avant d'aller dormir » de S.J.Watson ). D'un paragraphe à l'autre, la septuagénaire perd le fil de ce qui se passait précédemment, mais toujours le texte garde une continuité dans l'action sans redondance, tandis que l'état psychique de Maud semble s’aggraver. On a affaire là à un personnage totalement inédit, qui souffre d'une perte totale de repères - et le lecteur aussi, qui n'en sait pas plus qu'elle et chemine au même rythme bousculé.
Et même si l'on devine vers les 2/3 de l’ouvrage le fin mot de l'histoire - des histoires, plutôt - c'est un livre qui se lit avidement, et avec une tendresse pour ce personnage de Miss Marple atteinte d'Alzheimer - et pour sa fille aussi, dont on sent la souffrance, l'amour et la fatigue de ceux qui se dévouent entièrement à leurs parents malades.
Un premier roman formidablement réussi !

{L'Oubli, Emma HEALEY, Sonatine Editions}

 

 Lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle 2015