1

Il y a quelques jours, un petit copain de mon Mini que je garde régulièrement balance à sa mère qu'il ne veut plus l'avoir pour maman et qu'il voudrait l'échanger avec moi. Elle en discute plus tard avec le papa, et ils en viennent à la conclusion évidente : il me veut pour maman parce que je n'ai pas d'autorité.

Depuis, je m'interroge car cette réflexion, je l'ai vraiment mal reçue. Je réalise alors que pour moi, dire d'un parent qu'il n'a pas d'autorité c'est péjoratif.

Pourquoi ? J'ai pourtant eu un père tyrannique, tandis qu'à l'inverse ma mère essayait d'être ma copine, je ne l'aimais pas plus pour ça d'ailleurs. Mais on est tous d'accord pour admettre, bien que ce soit difficile à expliquer, que les enfants d'aujourd'hui sont des années lumière de ceux d'hier.

Je n'ai pas des garçons faciles, loin de là, mais je me suis toujours efforcé de leur fixer des barrières parce que je sens qu'ils en ont besoin et que ça les rassure. Donc, pour moi et de façon tout à fait subjective, c'est ça l'autorité, apprendre à ses enfants les limites à ne pas dépasser. Est-ce que j'y parviens ? hmmmm à voir la façon dont ils me font tourner en bourrique au quotidien, ce n'est pas gagné. Je garde espoir que malgré les apparences tous les principes que je tente de leur inculquer font leur petite place dans leur tête et en feront des hommes bien, plus tard. Ne rien lâcher et répéter, encore, encore, encore. Oui, c'est usant, usant, usant.

Maintenant le souci n'est peut-être pas d'avoir ou pas de l'autorité, c'est de savoir bien l'utiliser. Quand je me mets à brailler sur mes mômes, par fatigue ou trop plein, dans le fond je sens bien que c'est un aveu d'échec, pourtant pour qu'ils daignent ENFIN m'écouter je ne vois pas comment faire autrement - enfant qui s'amuse n'a pas d'oreille. Oui, il existe moultes méthodes douces pour parler à ses enfants, mais du haut de ma petite expérience de maman, je pense qu'elles ne conviennent pas à tous les tempéraments.
Mes fils savent, c'est certain, que je peux laisser passer pas mal de choses, mais qu'en revanche le manque de respect me rend dingue et me fait démarrer au quart de tour. Est-ce que d'extérieur je donne l'impression que mes garçons ne sont pas "tenus" ? c'est possible, d'abord parce que 1/ en public la fête est plus folle, parce que 2/ Maman ne va pas nous pendre par les orteils devant témoins (non, elle attendra qu'on soit rentrés à la maison. Rhoo je rigole - ou pas). Pour ce qui est du quotidien, je devrais demander à mes amis proches - et là je t'avoue, je n'ai pas encore osé le faire, j'ai sûrement très peur des réponses...

Quoiqu'il en soit, jamais je ne me permettrai de juger qui que ce soit sur sa façon d'exercer son autorité avec ses enfants, si la méthode parfaite existait je crois qu'on s'y serait déjà tous abonné, à mon sens chacun fait comme il peut et ce n'est déjà pas simple. Mais c'est un fait, les parents qui ont la "chance" d'avoir des enfants de nature calme seront plus prompts à considérer que si ton fils déborde du cadre c'est de ta faute.