jack-et-la-mecanique-du-coeur-05-02-2014-35-g

Jack est né le jour le plus froid du monde et son cœur en est resté gelé. Il survit grâce à une horloge mécanique, à condition (entre autres) de ne jamais tomber amoureux.

C'est grâce à Luc Besson que Mathias Malzieu, du groupe pop rock français Dionysos, a pu concrétiser son envie de réaliser un film d'animation à partir de son livre et de son album "La Mécanique du Coeur". Et quel beau résultat ! Une histoire aussi jolie qu'une poésie, une animation délicate grâce au gracieux graphisme de Nicoletta Ceccoli qui avait déjà illustré le livre, un univers particulier à la fois sombre et lumineux qui n'est pas sans rappeler celui de Tim Burton.

jack-et-la-mecanique-du-coeur-23jack-et-la-mecanique-du-coeur-30

La musique tient une place logiquement prépondérante, et moi qui n'aime pas trop ça en temps normal (je crois être la seule à avoir fait la fine bouche devant la Reine des Neiges) j'ai trouvé les chansons totalement intégrées à l'histoire (à moins que ce ne soit l'inverse ?). Le doublage est un sans faute, car les acteurs/chanteurs ne se contentent pas de prêter leur voix, ils SONT les personnages, que ce soit Mathias Malzieu en Jack ou Olivia Ruiz en Miss Acacia, Grand Corps Malade en méchant Joe ou Jean Rochefort en Méliès... et même Alain Bashung !

Bref, coup de Coeur pour cette fable triste, ce monde onirique et fantastique légèrement inquiétant - qui ne convient donc pas aux spectateurs les plus jeunes - et ses personnages aux grands yeux mélancoliques.

{Jack et la Mécanique du Coeur, un film de Mathias Malzieu et Stéphane Berla, avec les voix de Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade, Jean Rochefort, Arthur H..., actuellement en salles}