DSC_2610 

Ruth et mark ont quitté Londres pour reconstruire leur vie dans la maison de leurs rêves, La Source. Alors qu'une sécheresse de fin du monde accable soudainement le monde, leur propriété est mystérieusement épargnée, devenant une oasis attirant jalousie, suspicion, curiosité et fanatisme.

Quel fantastique point de départ ! D'un drame écologique, Catherine Chanter nous propose plein de lectures possibles : est-ce un roman post-apocalyptique (et si demain il ne pleuvait plus ?), un drame familial (Ruth, Mark, et leur fille Angie ne savent que se déchirer), de la science-fiction, ou encore un thriller puisque dès le début de l'ouvrage on sait que Ruth, la douce Ruth, est assignée à résidence pour meurtre.

L'histoire est fascinante car son personnage principal est une femme plus qu'ordinaire attisant soudainement les sentiments les plus extrêmes, puisque même une secte, la Rose de Jericho, la revendique comme son élue. Alors que dans la propriété de Ruth et Mark, qui rêvaient d'en faire leur petit paradis, s'installent d'un côté Angie, leur fille, avec son petit garçon Lucien, et de l'autre Amelia et son groupe de fanatiques illuminés, les tensions montent à toute vitesse, tandis qu'eux s'accrochent obstinément à leur terre, à leurs rêves, jusqu'à la tragédie.

L'écriture est d'une grande finesse psychologique, la frontière avec la folie est proche. Seul regret : trop de longueurs dans la partie consacrée à la secte, qui m'ont poussée à parcourir certaines pages en diagonale. Mais il ne faut pas passer à côté de cette histoire qui ne ressemble à aucune autre ! 

DSC_2612

{Là où tombe la Pluie, Catherine CHANTER, Editions Les Escales}

 

logo2015