045051

Au cœur de la Drôme provençale, Louise, une jeune veuve, élève seule ses deux enfants et tente de préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement singulier. Pierre se révèle vite différent de la plupart des gens, avec une capacité d’émerveillement hors du commun.

Tu as besoin de lumière, de délicatesse et de sensibilité ? Comme ce film fait du bien, boudiou... certes l'histoire semble attendue, et puis alors ? L'important c'est le chemin ! Virginie Efira, fragile et tellement solaire, Benjamin Lavernhe contemplatif, hypersensible, jamais à court d'une gommette et franc, très franc, sont d'une justesse parfaite. Les paysages provencaux sont magnifiés et la caméra porte aussi haut que le regard de Pierre sur la forme des nuages ou des essaims d'étourneaux, du vent dans les herbes folles ou des colonies de fourmis. Poétique, drôle, avec une jolie leçon de tolérance sur la différence (mais pas trop appuyée, le propos n'étant pas de faire un film sur l'autisme), Le Goût des Merveilles (du nom d'une pâtisserie locale) te fera passer un moment absolument délicieux. Le Bonheur est dans le pré, cours-y vite ! 

264668

 

{Le Goût des Merveilles, un film d'Eric Besnard avec Virginie Efira, Benjamin Lavernhe, Hervé Pierre... actuellement en salles}

 

❀❀❀